Graver un bootloader sur un ATMEGA328-PU avec une Arduino NG

Juste une note comme un pense-bête.

Je me suis acheté une série d’ATMEGA328-PU chez Mouser pour pouvoir bricoler quelques machins-machines mais à mon grand damne après réception des µc, je me suis aperçu que la référence n’était pas la bonne.
Il manque un petit “P” après le chiffre… qui signifie Pico Power (genre le truc consomme moins que l’autre). À priori rien de grave sauf que la signature du µc n’est pas la même et l’IDE Arduino ne veut rien savoir pour graver un bootloader…

En cherchant de droite et de gauche, comme d’hab, on obtient des réponses partielles qu’il faut amalgamer…

Donc la réponse classique est de modifier la signature attendue par celle du µc nouvellement implanté sur l’arduino…
Pour ce faire il faut trouver « avrdude.conf” caché au fin fond de l’app Arduino.

Le bon chemin sous osX:
/Applications/Arduino.app/Contents/Resources/Java/hardware/tools/avr/etc/avrdude.conf

Faites une recherche avec “328p” et recherchez la ligne “signature”
Et vous remplacez:
signature = 0x1e 0x95 0x0F;
par
signature = 0x1e 0x95 0x14;

Enregistrez et relancez l’IDE Arduino…

Bon la seconde partie a été un peu plus tricky pour moi.
J’ai le bonheur d’avoir des cartes Arduino numérotées (oui numérotées avec un sticker), bref des vieilles cartes, genre Arduino NG.
À l’époque elles étaient ornées d’un ATMEGA8, j’avais mis à jour avec un ATMEGA168 et puis j’avais pas été au delà.
Depuis j’ai acheté toutes sortes de cartes, mais pas forcément aussi pratiques pour prototyper, elles n’ont en général pas les petites barrettes en plastiques noires qui vont bien pour mettre des fils dedans…
Bref dans le menu « Tools > Boards”, une NG avec un 328, ça n’existe pas…
En fait il faut choisir « Arduino Duemilanove w/ ATmega328
et là on peut graver le bootloader.

Une fois gravé.
On revient à la conf initiale d’avrdude.conf et on peut graver des sketchs en sélectionnant la duemilanove dans la liste des cartes.
Et c’est tout.


À propos de cet article