Une graphiste illustre son chagrin d’amour avec des clichés Instagram

See on Scoop.itje veille un peu de tout


Après les menus photoshop de Jilly Ballistic collés sur les affiches que le street artist adore détester, voici ici la démarche similaire de la graphiste Victoria Siemer. Avec son coeur brisé, elle place des fenêtres pop-up sur ses clichés Instagram laissant ainsi parler ses émotions du moment.  La jeune designer new-yorkaise a réalisé que le chagrin d’amour…


mrbbp‘s insight:

C’est bignon tout plein! ça casse pas 3 pattes à un canard mais j’aime l’usage d’instagram comme support narratif, comme support de fiction.


See on golem13.fr


À propos de cet article